Apprendre à créer avec de la résine

Vous avez certainement déjà vu que la résine revenait en force dans le domaine du DIY … Cela vous tente mais vous n’osez pas vous lancer ? Cela vous semble trop technique et difficile?
Mais non ! Avec quelques explications, rien de compliqué, vous aussi vous allez pouvoir faire !

Quelle résine choisir ?

Première chose à savoir il y a deux types de résine : la résine de coulage et la résine de glaçage, il faut donc bien la choisir en fonction de votre projet.

La résine adhère sur tout type de surface : papier, bois, peinture…

La résine de coulage ou résine d’inclusion

Elle s’utilise avec un moule ou avec un objet qui a des bords. Eh oui elle « coule » comme son nom l’indique il faut donc la contenir !
C’est la résine idéale si vous voulez réaliser des moulages : pendentifs, breloques, marque places, bijoux … mais aussi pour protéger un fond de plateau par exemple. Vous pouvez également l’utiliser sur un tableau (qui a des bords !) pour le protéger et lui donner un aspect très brillant qui magnifiera ses couleurs.

Vous pouvez inclure des éléments dans votre résine : fleurs séchées, éléments en plastique, bois, insectes, paillettes, etc … Pour que les objets se retrouvent au milieu de votre moulage, il vous faudra faire une petite couche de résine, mettre vos éléments, faire prendre, puis remettre une couche. Un peu de patience mais c’est indispensable si vous ne voulez pas que les éléments remontent à la surface.

Très important aussi : les moules utilisés doivent être en silicone 100% sinon vous ne pourrez pas démouler correctement votre création. Si le moule n’est pas du silicone 100% vous pourrez démouler mais votre résine pourra avoir un aspect mat et non brillant. Pas de moule en plastique ou en bois, cela sera impossible à démouler, la résine colle !

La résine de glaçage

Elle est un peu particulière. Le fini est tout aussi brillant mais elle est plus visqueuse et ne coule pas. La résine va « s’arrêter » au bord, un peu comme le glaçage d’un gâteau !
On peut donc l’utiliser en aplat sur un tableau pour le vernir, pour protéger un objet plat sans bord ou juste en partie pour donner du relief. Vous allez alors obtenir un effet bombé qui peut aller jusque 2mm d’épaisseur.

Si vous la mettez en petites touches cela peut créer un effet « goutte d’eau » qui est très réaliste.

Il existe également une résine de glaçage spéciale qui permet de donner un aspect utra-brillant tout en gardant une souplesse.

La partie technique

Deuxième chose à savoir, il y a des étapes à respecter pour obtenir un bon résultat. On travaille toujours dans un endroit ventilé (la résine est un matériau chimique) et avec des gants.

Une résine est toujours composée de deux liquides : la résine et le durcisseur.

Commencez par mesurer les liquides : travaillez dans un récipient jetable (gobelet plastique par ex). On utilise toujours 2 doses de résine pour 1 dose de durcisseur. Pour obtenir un bon résultat il est indispensable de mesurer précisément les liquides avec la dosette.
Travaillez en petites quantités vous serez plus précis.

Puis on mélange bien avec un bâtonnet en bois : les deux liquides en se mélangeant deviennent opaques, c’est normal, raclez bien les bords pour tout incorporer et mélangez bien jusqu’à ce que le mélange redevienne transparent et homogène. Essayez de ne pas trop incorporer d’air dans votre préparation.

Laissez reposer quelques minutes le temps que les bulles remontent à la surface. Comptez une dizaine de minutes pour la résine de coulage, un peu moins pour la résine de glaçage qui prend plus vite.

Si vous devez faire une grosse dose de résine faites le mélange résine/durcisseur en plusieurs fois et versez les mélanges dans un récipient jetable plus grand. Remélangez bien le tout afin d’avoir un mélange bien homogène avant de verser

Et on coule : déposez votre mélange à l’endroit souhaité, en versant ou avec une pipette pour les petites quantités, lissez le tout afin d’étaler votre résine et laissez sécher à l’abri de la poussière et dans un endroit ventilé. Vous pouvez travailler la résine de coulage pendant plusieurs minutes pour obtenir le résultat voulu mais la résine de glaçage demande à ce que l’on travaille plus vite, elle se fige plus rapidement.

Veillez bien à ce que l’endroit soit plat (sinon la résine va couler et être plus épaisse à un endroit !) et à l’écart, que votre compagnon à 4 pattes n’aille pas mettre une patte dedans ou que vos chères têtes blondes ne soient pas tentées d’y mettre un doigt !

La résine va mettre plusieurs jours à sécher complètement selon l’épaisseur (de 48h à 72h minimum !). Donc évitez de faire des traces de doigts (qui ne partiront pas !) avant ce délai en voulant tester si elle est prise 😉 Une fois sèche vous obtiendrez un résultat lisse, transparent, très dur et extrêmement brillant.

Petites astuces

Si votre résine est encore collante, même après plusieurs jours, c’est que votre mélange n’a pas été mesuré correctement. Dans ce cas refaites un peu de résine et remettez-en une couche fine par-dessus.

Si des bulles sont présentes juste sous la surface, passez rapidement une flamme (avec un chalumeau de cuisine par exemple), elles devraient disparaître.

Si vous souhaitez colorer votre résine vous pouvez utiliser des colorants spécifiques à l’étape du mélange. Il en faut très peu, plus votre résine sera foncée moins vous verrez le côté transparent. Il existe aussi certaines résines colorées qui sont opaques.

Évitez les fleurs fraiches et végétaux non séchés, la résine réagit à leur contact et celles-ci fanent.

Pour éviter que la résine ne jaunisse il est important de ne pas la mettre à la lumière du soleil pendant une quinzaine de jours.

Idéalement évitez de faire de la résine quand il fait chaud, cela peut nuire au bon résultat, et stockez votre kit de résine dans un endroit tempéré.

Voilà, maintenant que vous savez tout, à vous de jouer, laissez parler votre imagination et vous les jolies créations !

Cet article a été rédigé par Oiseau Lune.