Apprendre la linogravure

© 1. Banque image / 2. plaque de gravure souple en gomme Linocréa pour I MAKE / 3. Kit pour réaliser des tampons Artémio pour I MAKE / 4. Encres pour linogravure Linocréa pour I MAKE / 5. Banque image / 6 . Kit pour réaliser des tampons Artémio pour I MAKE / 7. rouleau encreur Linocréa pour I MAKE / 8. Banque image / 9 . Banque image.

Qu’est-ce que la linogravure ?

La linogravure est une technique de gravure, proche de la gravure sur bois, qui se pratique sur un matériau spécifique : le linoléum. Ce matériau est composé d’un mélange de poudre de liège, d’huile de lin, de gomme et de résine, aplati et comprimé sur une toile de jute. Le résultat obtenu est à la fois rigide et relativement aisé à graver, grâce à des outils pointus que l’on appelle des gouges. La linogravure se pratique « en taille d’épargne », c’est-à-dire que l’impression finale sera un négatif du motif gravé : les zones évidées apparaîtront blanches, tandis que les zones non évidées, en relief, seront encrées et s’imprimeront sur le support. Généralement utilisée pour réaliser des estampes sur papier, la linogravure peut aussi se pratiquer sur d’autres supports, comme le tissu.

Les outils indispensables

Pour vous adonner à la linogravure, vous aurez besoin :

  • De plaques de linoléum ou de plaques de gomme, plus faciles à trouver et plus aisées à graver lorsqu’on débute.
  • De gouges de différentes tailles
  • Eventuellement, d’une cale pour maintenir la plaque pendant la gravure et protéger ses mains, car les gouges sont très coupantes.
  • D’encres spéciales de différentes couleurs. Il est possible de les mélanger entre elles pour créer ses propres coloris.
  • De spatules pour travailler les encres
  • D’un bac à encrer
  • De rouleaux encreurs
  • D’une presse à linogravure ou à reliure, ou à défaut, d’une cuillère en métal
  • De feuilles de papier à grain épais

Vous pouvez trouver facilement tout le matériel nécessaire à la linogravure dans des kits d’apprentissage, très pratiques pour débuter.

Les techniques de base de la linogravure

Lorsque vous pensez à votre dessin, gardez bien en tête que le résultat final sera un négatif du motif gravé ! Faites si besoin un premier croquis avant de dessiner sur la plaque, puis lancez-vous. Il sera toujours possible de gommer pour le rectifier et de le retravailler au moment de la gravure.

La première étape va consister à évider les futures zones de « blanc », celles qui ne seront pas encrées. Ensuite, c’est le moment de s’attaquer à la gravure en elle-même : utilisez des gouges plus fines pour les détails et prenez votre temps, car le moindre dérapage sera irréversible.

Lorsque vous êtes satisfait de votre gravure, vous allez pouvoir appliquer l’encre sur la plaque. Pour cela, travaillez au préalable l’encre dans le bac à encrer à l’aide d’une spatule, jusqu’à obtenir une texture qui sera facile à appliquer. Enduisez le rouleau d’encre uniformément, puis appliquez-le sans trop appuyer sur l’intégralité de la plaque gravée. Enfin, positionnez d’un coup sec la plaque gravée sur le papier ou le support à imprimer. Passez le tout, sans jamais bouger la plaque, sous une presse si vous en êtes équipé. Ou utilisez la technique de la cuillère, plus accessible : en maintenant fermement la plaque gravée sur le support, appuyez avec le dos de la cuillère en faisant de petits mouvements circulaires sur toute la surface de la plaque. Décollez délicatement la plaque et admirez le résultat ! Réutilisez la plaque gravée autant de fois que vous le souhaitez. Chaque impression constituera un « tirage ».

Quelques idées de réalisation

  • Adeptes de papeterie, la linogravure est faite pour vous ! Cette technique est idéale pour personnaliser des carnets, des cartes de vœux, ou des enveloppes avec un fini très professionnel. L’idéal est de travailler sur des gravures de petite taille, à répéter en motif. Pensez à utiliser des encres de différentes couleurs pour rythmer la composition.
  • Si vous êtes plutôt un artiste dans l’âme, optez pour des affiches à réaliser en petite série numérotée. La linogravure apportera une dimension toute nouvelle à vos dessins, qu’il s’agisse de personnages ou de scénettes, de plantes ou d’animaux.
  • Pourquoi ne pas graver votre logo et l’imprimer sur vos supports, si vous êtes un professionnel ? Voilà de quoi apporter une touche originale et artisanale à votre activité.
  • Le papier n’est pas le seul support possible, vous pouvez aussi pratiquer la linogravure sur tissu ! Toutes sortes de textiles s’y prêtent : une housse de coussin, des rideaux, un foulard, un totebag… L’important est d’utiliser des encres textiles à fixer au fer à repasser, qui résisteront au lavage.

Maintenant, à vous de graver ! Partagez vos créations sur les réseaux avec le Hashtag #IMAKE !

Cet article a été rédigé par Les yeux en amande.