Apprendre le point de croix

La broderie, art du fil et de l’aiguille, a longtemps été l’un des piliers de l’éducation féminine. Destinée à orner les tissus de motifs et de reliefs divers, cette activité manuelle revient à la mode ! On parle aujourd’hui plus souvent du point de croix car c’est le point le plus facile pour aborder la broderie.

À l’époque, les travaux d’aiguilles se transmettaient d’ordinaire de mère en fille, mais si vous n’avez personne dans votre entourage pour vous apprendre le point de croix et que vous souhaitez manier l’aiguille, vous êtes au bon endroit ! On vous explique pas-à-pas comment débuter la broderie avec le point de croix !

Le matériel

Pour commencer à broder et particulièrement le point de croix, il vous faut du matériel spécifique à la borderie :

  • du fil,
  • une aiguille,
  • de la toile à broder,
  • une paire de ciseaux de brodeuses,
  • un tambour,
  • une grille de point de croix.

Le fil

Pour le fil, on le choisit composé de 6 brins. C’est ce qu’on appelle un fil “Mouliné”. Les échevettes DMC sont les plus connues sur le marché. Vous pourrez aussi trouver les fils à broder ANCHOR. Il existe une palette extrêmement large de couleurs de fils !

L’aiguille

Du côté des aiguilles, pour le point de croix, une aiguille ronde ou aiguille à tapisserie suffit amplement mais lorsque vous souhaiterez passer à la broderie sur tissus, il vous faudra investir dans des aiguilles plus pointues. Le chat de l’aiguille doit aussi être suffisamment grand pour pouvoir y passer plusieurs fils.

La toile

Lorsque l’on commence la broderie au point de croix, on démarre généralement sur une toile à broder pour bien se faire la main, avant de passer sur du tissu avec d’autres points de broderie. Il existe deux types de toile à broder : les toiles en lin et les toiles Aïda. Ces dernières sont en coton et spécialement conçues pour le point de croix car elles offrent un quadrillage similaire à celui des diagrammes pour point de croix. L’idéal, c’est de commencer avec une toile Aïda 5,5. Le chiffre indique le nombre de points de croix que l’on peut faire sur 1 cm de toile. Ici, on peut donc faire 5,5 points de croix. Plus le chiffre est élevé, plus les trous sont petits et rapprochés.

Les ciseaux

Pour broder, il est indispensable d’avoir des ciseaux de brodeuses. Ces derniers n’ont rien à voir avec des ciseaux classiques ou des ciseaux de couture, ce sont des ciseaux très petits à bout très pointu. Ils sont parfaits pour couper les fils au plus près de la toile pour défaire une erreur.

Le tambour

On utilise un tambour à broder pour rendre la confection plus agréable. En effet, le tambour aura pour effet d’étirer la toile, vous permettant ainsi de voir correctement les trous dans lesquels vous passerez votre aiguille, et d’apprécier plus largement votre motif se faire au fur et à mesure.

La grille de point de croix

C’est comme ça que s’appelle le diagramme que vous allez devoir suivre pour réaliser votre motif sur votre toile. Il s’agit d’un schéma composé de petits carrés souvent en noir et blanc, parfois en couleurs. Il en existe pour tous les goûts, de toutes les tailles, de toutes les couleurs et qui représentent toutes sortes de motifs !
Chaque carré est soit vide (blanc) soit plein (noir ou couleur) et correspond à un point de croix à faire ou non. Lorsque le carré est plein, cela signifie qu’un point doit être fait, lorsqu’un carré est vide, cela signifie qu’il faut laisser la case sur sa toile vide.

Les kits de broderie

Pour être certain de commencer le point de croix avec des outils adéquats, il existe des kits de broderie pour débutants. Idéal quand on ne veut pas courir dans toute la mercerie pour trouver son bonheur !

Le point de croix pour les débutants

Une fois le matériel acquis, il est temps de se mettre au travail ! Pour commencer à broder, il faut préparer son tambour avec sa toile, son fil et son aiguille et avoir sa grille de point de croix sous les yeux.

Commencer la broderie par le centre

On commence toujours la broderie par le centre de la grille et donc, le centre de sa toile. Sur la grille de point de croix, le centre est souvent représenté par deux flèches noires. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra compter les cases de la grille verticalement et horizontalement et trouver le milieu. Si la case du centre est une case vide, on commence par la plus proche qui soit pleine. Pour trouver le centre de votre toile à broder, pliez-la en quatre et vous verrez facilement la case du centre sur le coin.

Réaliser ses premiers points de croix

Pour réaliser vos premiers points de croix, piquez l’aiguille sur l’envers de votre toile et remontez vers l’avant. Laissez au moins 10 cm de fil à l’arrière de votre tambour et ne faites surtout pas de nœud ! Ensuite, on commence par des demi-points (qu’on appelle demi-points de croix), c’est-à-dire que l’on ne réalise que des diagonales dans un sens sur la longueur nécessaire, puis on revient dans l’autre sens en réalisant la diagonale inverse pour compléter les croix.


On veille toujours à ce que les croix soient bien alignées selon le diagramme et de même longueur. Une fois un minimum de 5 croix réalisées, utilisez une seconde aiguille que vous viendrez enfiler sur le fil à l’arrière de votre tambour. Glissez ce fil sous les croix déjà faites et coupez le fil à ras. Ainsi, votre fil est correctement maintenu. Vous venez de faire votre première aiguillée ! Répétez ce processus à chaque fois qu’il ne vous reste que quelques centimètres de fil afin de pouvoir faire une nouvelle aiguillée avec un nouveau fil.

Pour aller plus loin

Il existe d’autres points tels que le quart de point de croix, le trois-quart de point et le point de piqûre (ou point arrière) qui permettent d’affiner le travail réalisé au point de croix. Mais le point de croix n’est qu’un certain type de point dans l’univers de la broderie ! N’hésitez pas à vous nourrir de tutos de broderie facile sur internet pour progresser et faire évoluer votre art de broder ! Vous pourrez ainsi créer de superbes décorations pour vos coussins, vêtements, linges de maison, etc.

Alors, à vos aiguilles !

Cet article a été rédigé par Julie Arnoux.