Apprendre le tricot

Ça y est, c’est décidé : cette année, vous allez débuter le tricot !

Parce que vous avez repéré ce magnifique pull-over cocooning et que vous avez pris la bonne résolution 2020 de combiner confort, DIY et activités créatives, vous vous dites que c’est enfin le bon moment pour apprendre le tricot. Seul problème : vous ne savez pas tricoter et personne autour de vous ne peut vous l’apprendre. Pas de panique, on vous explique ici les premières étapes pour apprendre à tricoter facilement. Le tricot, ce n’est pas compliqué, mais ça demande un peu de patience. On s’équipe d’une paire d’aiguilles et d’une pelote de laine et on y va !

Choisir son premier kit de tricot pour débutants

Quand on démarre le tricot, il faut commencer par s’équiper avec du matériel adéquat. Pour apprendre à monter ses premières mailles, on choisit des aiguilles pas trop fines afin de bien les avoir en mains. En bois ou en plastique de préférence, afin de ne pas voir ses mailles glisser à maintes reprises. En effet, il existe plusieurs sortes d’aiguilles. On trouve plusieurs matières comme :

  • les aiguilles en aluminium,
  • les aiguilles en bois,
  • les aiguilles en bambou,
  • et les aiguilles en plastique.

En général, on choisit le type d’aiguilles avec lequel on se sent le mieux. L’aluminium est froid et peut être glissant s’il n’est pas patiné mais peut être très agréable lorsque l’on a l’habitude de tricoter vite. Les aiguilles en bois facilitent la prise en mains mais sont plus fragiles et ont tendance à se casser à force d’utilisation. Enfin, les aiguilles en plastique et en bambou sont souvent un bon compromis car elles sont solides et suffisamment lisses pour ne pas accrocher les mailles.

Ensuite, il y a la forme des aiguilles qui est importante. On trouve ainsi :

  • des aiguilles droites, que nos grands-mères avaient l’habitude d’avoir,
  • des aiguilles circulaires, qui sont reliées entre elles par un câble plastique,
  • et des aiguilles double-pointes, qui, comme leur nom l’indique, ont les deux côtés à pointes.
    Le choix de la forme des aiguilles dépendra du projet que vous aurez à tricoter. Les aiguilles droites sont adaptées pour tricoter droit tandis que les aiguilles double-pointes permettent de tricoter en rond. Les aiguilles circulaires permettent à la fois de tricoter droit ou en rond, sans avoir à changer d’aiguilles. Pour démarrer, nous vous conseillons des aiguilles droites.

Enfin, après la composition et la forme, il y a la longueur et le diamètre à choisir. Cette information, vous l’aurez sur votre patron de tricot. Il en existe de toutes les longueurs et de touts les diamètres d’aiguilles. Pour débuter, nous vous conseillons de choisir des aiguilles de 30 ou 40 cm de long et d’un diamètre 5 ou 6.

Après le choix des aiguilles, il faut choisir sa pelote de laine. Pour cela, rien de plus facile : chaque pelote de laine est adaptée à une taille d’aiguilles. Choisissez donc une laine de la taille de vos aiguilles et facile à tricoter, en mérinos ou alpaga pour un rendu tout doux. En tant que débutant(e), évitez une laine trop fantaisie, irrégulière ou à poils longs qui ne vous faciliteront pas la tâche. A noter aussi, il vous sera plus facile de compter les mailles et de voir vos erreurs sur une laine de couleur claire.

Tricoter ses premières mailles

Une fois que vous avez vos aiguilles bien en mains, il faut apprendre les points de base du tricot : le point mousse, le point envers et le jersey. Aprés avoir monté le nombre de mailles nécessaire sur votre aiguille, vous pouvez commencer à tricoter.

Le point mousse est le point le plus facile. On l’appelle le point endroit car toutes les mailles se tricotent à l’endroit. Pour cela :

  • on pique l’aiguille de droite dans la première maille de l’aiguille de gauche en passant sous celle-ci,
  • on passe le fil de laine autour de l’aiguille de droite,
  • et on fait ressortir l’aiguille de droite de la maille en gardant bien le fil de laine sur cette dernière.
  • Enfin, on retire la maille de l’aiguille de gauche. Et voilà !

Pour le point envers, c’est pareil, sauf qu’au lieu de piquer l’aiguille de droite dans la maille de l’aiguille de gauche par devant, on la pique en passant par derrière. Pour faire différents motifs, il suffit d’alterner le point endroit et le point envers selon un schéma donné. Par exemple, pour réaliser un point jersey, rien de plus simple : on tricote un rang de mailles endroits puis un rang de mailles envers.

Le point de riz, le point de blé, les côtes, le point noisette, les côtes mousse, etc. sont autant de motifs différents que vous pourrez apprendre avec le temps !

Pour mieux visualiser la réalisation des mailles, nous vous conseillons de regarder quelques vidéos sur Youtube.

Lire un patron

On trouve des patrons sur internet mais aussi dans les catalogues de tricot ou dans les magazines spécialisés.
On appelle patron le document explicatif d’un modèle de tricot. Dans chaque patron, vous devez retrouver obligatoirement les informations suivantes :

  • le type d’aiguilles,
  • le type de laine et la quantité,
  • l’échantillon.

L’échantillon, c’est la tension du fil que vous devez utiliser pour tricoter. Chaque personne tricote à sa manière de façon plus ou moins serrée. Dix mailles trop serrées ne feront pas la même longueur que dix mailles trop lâches. L’échantillon vous permet d’ajuster votre tension de fil. Ainsi, le patron vous donnera la taille que doit faire votre échantillon pour un nombre de mailles et de rangs donnés. Pratique !

Parfois, lorsque le tricot nécessite des motifs particuliers, on retrouve dans le patron des schémas explicatifs sous forme de grille. On appelle ces schémas les grilles de tricot. Elles peuvent paraître effrayantes pour les débutants mais en réalité, il suffit d’un peu d’organisation pour s’y retrouver. La règle de base à savoir c’est que l’on lit une grille de tricot de la même manière que l’on tricote : de droite à gauche pour les rangs endroits et de gauche à droite pour les rangs envers si l’on tricote en allers-retours. Si vous tricotez en rond, vous devez lire votre grille de droite à gauche en tout temps.

Rabattre ses mailles

Une fois votre travail terminé, le patron vous dira de rabattre vos mailles. Pour cela :

● Tricotez les 2 premières mailles et gardez-les sur votre aiguille droite.
● Passez la première maille que vous avez tricotée dans la seconde.
● Tricotez une autre maille de façon à avoir 2 mailles sur votre aiguille droite, passez la deuxième maille dans la troisième.
● Procédez de même jusqu’à la fin de votre ouvrage.
● Quand il ne vous reste plus qu’une maille, passez votre fil dedans et faites un nœud !
● Vous avez terminé !

Vous êtes maintenant prêts pour tricoter votre première écharpe !

Cet article a été rédigé par Julie Arnoux