Comment créer sa propre table basse

(c) 1. Marie Claire Idées / 2. Pinterest / 3.  Cadre en bois MegaCrea pour I MAKE / 4. Pinterest / 5 . Pinterest / 6. Lia Griffith / 7. Pinterest / 8. pour I MAKE / 9. Pinterest / 10. Blog « L’atelier by Namande » / 11. Pochoir Artémio pour I MAKE  / 12. Pinceau Rayer pour I MAKE / 13. Peinture Chalky finish pour I MAKE / 14. Plateau en bois MegaCrea pour I MAKE / 15. Peintures Camaëlle pour I MAKE

La table basse est une pièce de choix lorsqu’on souhaite se lancer dans le bricolage : de taille raisonnable, c’est un projet accessible aux débutants et relativement rapide à réaliser. L’idéal pour mettre un pied dans le monde du bricolage et commencer à construire ses meubles !

Créer sa propre table basse est utile pour la vie de tous les jours et offre de multiples possibilités de personnalisation. Le résultat ? Une table DIY unique, sur-mesure et parfaitement adaptée à ses besoins, avec en prime la fierté de se dire “c’est moi qui l’ai fait”.

Pour la fabriquer, on peut utiliser des matériaux que l’on trouve facilement en magasin de bricolage, ou la jouer “upcycling” en adoptant des matériaux récup’ comme des tiroirs, des caisses à vin, de vieilles planches, pour une alternative écologique. Ou encore mixer les deux types de matériaux ! Et pourquoi pas, accumuler plusieurs tables basses dépareillées pour une déco faite-main et résolument moderne.

Comment fabriquer sa table basse ?

Le principe

La plupart des tables sont constituées de deux éléments : un plateau d’une part, et des pieds ou un piètement d’autre part.

Pour fabriquer une table de salon, vous aurez donc besoin de ces éléments déjà tout prêts, ou bien des matériaux pour les construire. De nombreux objets détournés peuvent s’y prêter, comme des valises, des tiroirs, des tronçons de bois, etc.
Dans les cas les plus simples, il vous suffira d’assembler le plateau et les pieds. Mais vous pouvez aussi vous amuser à fabriquer vous-mêmes un plateau à partir de plusieurs planches, ou un piètement à partir de tourillons en bois ou de tubes de cuivre. Les possibilités sont infinies, laissez parler votre imagination !

Côté customisation, le champ des possibles s’ouvre à vous là aussi : peintures mates, satinées, ou à effet “chalk”, pochoirs ou scotch de peintre pour créer des motifs, patines, vernis teintés ou incolores pour une table qui dure dans le temps.

Le matériel du bricoleur en herbe

Tout bricoleur qui se respecte possède une petite trousse à outils bien pratiques, qui lui font gagner du temps et lui évitent de s’épuiser inutilement. En voici une liste non exhaustive :

  • Une perceuse-visseuse.
  • Des tournevis de différentes tailles, cruciformes ou plats.
  • Un marteau.
  • Des vis, des clous, des rondelles et des écrous selon vos besoins.
  • Une scie égoïne ou une scie sauteuse pour les découpes.
  • Une scie à métaux, si vous devez scier des tubes de cuivre par exemple.
  • Une boîte à onglets pour les découpes en biais.
  • Du papier à poncer de grain grossier à fin.
  • Une cale à poncer ou une ponceuse électrique.
  • De la colle à bois.
  • De la peinture tous supports.
  • Du vernis, teinté ou incolore.
  • Des pinceaux.
  • Des serre-joints.
  • Eventuellement, du papier journal pour protéger les surfaces et du scotch de peintre.

Si vous ne possédez pas d’outils et ne souhaitez pas investir, sachez qu’il existe des plateformes spécialisées de location ou de prêt entre voisins. Il est aussi possible de faire réaliser certaines découpes directement en magasin de bricolage.

Côté bois, nous vous conseillons de vous tourner pour commencer vers du pin ou du sapin brut, car ces essences sont peu chères et faciles à percer. Le médium est aussi un matériau simple à travailler et économique. Vous pouvez bien sûr faire avec ce que vous trouvez comme bois de récup’, troncs ou branches d’arbre.

Les techniques de base

Avant de visser, pensez toujours à pré-percer vos matériaux. Cela vous évitera les mauvaises surprises et autres fissures indésirables.

Impressionnant au début, le maniement de la scie sauteuse n’a finalement rien de sorcier, à condition de prendre les précautions d’usage : fixez la pièce à découper avec des serre-joints ou un étau, et équipez-vous de gants et de lunettes de protection.

Après avoir réalisé les découpes, pensez toujours à poncer pour éliminer les petites échardes et lisser les bords. Un ponçage avant de peindre permet aussi à la peinture de mieux adhérer. Commencez par du papier à poncer à grain grossier, puis passez au grain fin.

Pour un résultat uniforme, il est souvent nécessaire d’appliquer la peinture en deux ou trois couches (sauf si vous utilisez un pochoir : une couche suffira). Laissez sécher 24h entre chaque couche.
Pour une meilleure durabilité, vous pouvez ajouter une couche de vernis.

Avant de vous lancer

Vérifiez que vous avez en votre possession tout le matériel et les outils nécessaires. Installez-vous si possible dans un endroit confortable et sur un plan de travail qui ne craint rien. Prenez votre temps et respectez les consignes de sécurité pour une session bricolage sans stress !

Nos inspirations :

Tables récup’

Récupérez le piètement d’une table ancienne, poncez-le et peignez-le, puis remplacez le plateau par des planches anciennes, poncées et vernies.
Un grand tiroir peut aussi devenir une table basse en le fixant à des pieds compas récupérés sur un meuble ancien ! Dans la même idée, une valise vintage vissée à des pieds en métal fera office à la fois de table et de rangement d’appoint.

Effet “carreaux de ciment”

Redonnez une nouvelle jeunesse à une table toute simple en peignant son plateau avec de la peinture « chalk » et un pochoir à motifs.

Table tripode esprit 60s

Créez votre table tripode en découpant une planche de médium en arrondi. Poncez les bords. Utilisez des tourillons épais pour les pieds, en découpant leur sommet et leur base à 30° à l’aide d’une boîte à onglets. Assemblez les pieds et le plateau avec de la colle à bois et des vis. Vous pouvez ensuite masquer les vis avec de la pâte à bois (mélange de colle et de sciure).

Table nature

Voici un projet tout simple ! Récupérez un rondin de bois suffisamment haut, éliminez l’écorce, poncez-le et peignez-le en laissant la tranche brute. Vernissez.
Vous pouvez aussi utiliser un rondin plus fin en guise de plateau et le visser à des pieds compas en métal.

Effet chevrons

Pour les pros de la découpe, assemblez des planches anciennes découpées à 45° pour créer des chevrons. Collez-les sur un plateau en médium et clouez des tasseaux tout autour. Poncez et vernissez. Fixez dessous des pieds en métal.

Table industrielle

Utilisez des tubes de cuivre et des raccords en T (au rayon plomberie) pour créer un piètement. Découpez des planches de médium aux bonnes dimensions, peignez-les et positionnez-les sur le support sans les fixer.

Partagez votre table basse homemade sur les réseaux sociaux avec le Hashtag #IMAKE !

Cet article a été rédigé par Les yeux en amande.