Comment pique-niquer de manière écologique ?

Le retour des beaux jours vous donne envie de prendre la clé des champs pour un pique-nique entre amis ou en famille ? Déjeuner au grand air, d’accord, mais pas n’importe comment : dites adieu à la vaisselle jetable et aux aliments emballés, le pique-nique version 2020 se veut chic et écologique !

Les bases pour un pique-nique écologique

Le premier geste à mettre en place pour pique-niquer tout en respectant l’environnement est de réduire vos déchets, en troquant tout ce qui est jetable pour des objets lavables et réutilisables. Vaisselle, serviettes, gourdes, paniers, il existe aujourd’hui des alternatives zéro déchet pour tous les essentiels du pique-nique. Les adopter nécessite une petite phase d’adaptation car certaines habitudes sont bien ancrées, mais on vous promet qu’avec le temps, vous n’y prêterez même plus attention !
Choisissez-bien le lieu du pique-nique, si possible près de chez vous pour limiter les déplacements. Pourquoi ne pas vous y rendre en vélo pour lui donner d’autant plus un air de vacances ? Encore mieux, pique-niquez au fond du jardin, pour avoir l’impression de voyager tout en restant chez vous ! Si vous en disposez, utilisez une brouette pour transporter tout votre nécessaire de pique-nique sans trop d’effort ni d’organisation.
Enfin, cuisinez avec des produits locaux et de saison pour un repas sain et gourmand. Pensez à emmener chapeaux, lunettes et crème solaire, et surtout, n’oubliez pas de recycler et composter ce qui peut l’être avant de rentrer.

Planifier et s’organiser en amont

Il n’y a pas de secret, le zéro déchet demande un peu d’organisation et d’anticipation ! Et cela commence dès les courses, en privilégiant les produits vendus en vrac, comme les fruits et légumes, les céréales, les légumineuses. Pour la viande et les produits laitiers, proposez vos contenants aux commerçants.
Pour gagner du temps le jour J, préparez l’essentiel du repas la veille et placez le tout dans des boîtes de conservation faciles à transporter ou dans des bocaux en verre pour des portions individuelles. Préparez aussi la vaisselle et les ustensiles nécessaires pour ne rien oublier.
Si vous préférez les pique-niques plus spontanés, conservez vos essentiels zéro déchet dans un cabas posé dans l’entrée. Vous n’aurez qu’à l’attraper avant de partir en escapade !

Les indispensables du zéro déchet nomade

Exit les gobelets en plastique, les assiettes jetables et les serviettes en papier, optez pour de la vraie vaisselle et des serviettes en tissu, beaucoup plus chics. Des tote bags et des paniers viendront remplacer les sacs en plastique. Vous aurez moins de déchets à ramasser à la fin du pique-nique et ferez des économies sur le long terme.
Voici notre liste, non exhaustive, d’indispensables zéro déchet :

  • Pour remplacer les sacs en plastique : un panier à pique-nique en osier, un cabas, des tote bags et lunch bags
  • Pour remplacer les bouteilles d’eau : une gourde isotherme et des bouteilles de limonade
  • Pour remplacer le papier aluminium et le film plastique : des beeswax wraps, des pochettes à sandwiches
  • Pour remplacer les assiettes, verres et couverts en plastique : de la vraie vaisselle
  • Pour remplacer les serviettes en papier : des serviettes en tissu
  • Pour remplacer les aliments emballés : des plats cuisinés maison placés dans des boîtes hermétiques ou des bocaux en verre
  • Et les petits plus : une nappe de pique-nique, une glacière et des pains de glace pour maintenir les aliments et les boissons au frais

Comment se fabriquer un kit de pique-nique ?

Pour faciliter le transport, vous pouvez coudre un grand cabas avec des compartiments, un tote bag ou un lunch bag. Un étui à couverts vous permettra d’avoir toujours sur vous vos couverts et votre serviette en tissu, à glisser dans votre sac en cas d’imprévu.
Les serviettes en tissu sont très faciles à coudre : découpez de simples carrés de tissu d’environ 40 par 40 cm et cousez des ourlets tout autour. Pendant que vous y êtes, enduisez des carrés de tissu de cire d’abeille pour créer des beeswax wraps, ces emballages lavables qui remplacent le film plastique. Les sacs à tarte sont aussi très pratiques pour transporter les plats encore chauds.
Le must : cousez une nappe de pique-nique en y attachant des sangles pour pouvoir l’enrouler et la transporter facilement. Vous pouvez la customiser avec de la peinture textile et des tampons réalisés dans de la gomme, ou même dans… une pomme de terre !
Enfin, les bocaux en verre se prêtent bien à la personnalisation. Pourquoi ne pas les décorer avec un feutre spécial verre ou y inscrire les prénoms des convives ?

La décoration

Si vous souhaitez organiser un pique-nique qui en jette et que vous n’avez pas trop de distance à parcourir, un peu de décoration sera la bienvenue.
Privilégiez la récup’, avec par exemple des guirlandes de fanions découpés dans des livres et magazines, des photophores en pots en verre pour un pique-nique nocturne, des caisses à vin retournées en guise de tables d’appoint, des bougies anti-moustiques à l’huile essentielle de citronnelle fabriquées dans des écorces de citron. Des bocaux en verre peuvent être utilisés pour présenter les couverts. Une grande jarre à limonade, achetée de seconde main, sera parfaite pour se servir des rafraîchissements. N’oubliez pas quelques coussins pour la sieste !
La décoration se passe aussi dans l’assiette : des radis découpés se transforment en fleurs, les avocats également. Et pourquoi ne pas ajouter des fleurs comestibles à vos plats ?

La cuisine

Le respect de l’environnement passe aussi par ce que nous mangeons : choisissez des fruits et légumes locaux et de saison, réfléchissez au nombre de convives pour éviter de gaspiller de la nourriture, et préparez des plats faits-maison. Des plats faciles à manger à la croque, à la main, ou de grandes salades à partager sont tout indiqués.
Et parce qu’on peut faire des merveilles avec des aliments que l’on jette habituellement, voici quelques idées de recettes anti-gaspi :

Thé glacé aux queues de fraises
La veille, faites infuser dans un litre d’eau 2 cuillères à soupe de thé noir et quelques queues de fraises. Placez au réfrigérateur toute la nuit, puis filtrez.

Pesto de fanes de radis
Mixez les fanes lavées et essorées d’une botte de radis, une gousse d’ail, quelques noix, 10 cl d’huile d’olive, un peu de parmesan et une pincée de sel.

Gâteau aux peaux de bananes
Ajoutez les peaux de 3 bananes bio (sans leurs extrémités) lavées et mixées dans un peu d’eau à votre recette habituelle de gâteau au yaourt.

Chips de pelures de pommes de terre
Conservez vos pelures bio, épongez-les, puis faites-les frire pendant 2 à 3 minutes dans un bain d’huile à 160°C maximum.

Avant de rentrer

Pensez à recycler ce qui peut l’être (verre, papier non souillé, certains plastiques) et à composter les déchets organiques (dans les composts municipaux ou votre compost personnel). Pour les déchets inévitables, prévoyez un sac poubelle pour ne pas surcharger les poubelles publiques ou s’il n’y en a pas à proximité.

Vous aimez les pique-niques ? Partagez-nous vos astuces DIY et zéro déchet avec le #IMAKE !

Cet article a été rédigé par Les yeux en amande.