Fabriquez un jeu éducatif : « La maison de tous les dangers »

En période de confinement la recrudescence des accidents domestiques est un sujet de préoccupation pour tous les parents. J’ai été moi-même confrontée à ce souci ces dernières semaines avec ma fille de 3 ans. C’est en repensant à un numéro de la revue Astrapi vieux de plus de 30 ans que j’ai eu l’idée de ce jeu pédagogique.

Je l’ai nommé « la maison de tous les dangers » en l’honneur de ce magazine qui m’avait profondément marquée étant enfant. Avec simplement quelques feutres et du carton voici un support pour vérifier que vos plus petits ont bien conscience des dangers présents pour eux dans la maison. De quoi éviter le tout interdit et conserver un côté ludique à un apprentissage au combien nécessaire en ces jours difficiles que nous traversons.

Les bons outils pour bien œuvrer :

  • Du carton (de récup’ idéalement)
  • Un cutter
  • Des feutres de types Posca dont un feutre noir
  • Une règle
  • Des cartes de correspondance en papier épais ou à défaut du papier blanc.

  1. Jeu de construction

    Commencez par tracer à la règle la silhouette d’une maison. La mienne mesure environ 45 cm de haut (15 cm par étage sur 3 niveaux donc), mais vous pouvez adapter les dimensions aux morceaux de carton dont vous disposez.
    Découpez cette silhouette au cutter en prenant soin de protéger vos mains… Je ne voudrais pas que vous vous blessiez en préparant un jeu pour prévenir les accidents domestiques !

  2. Montez les étages !

    Tracez ensuite au feutre noir épais le plancher qui séparera chaque niveau. Soit un trait horizontal tous les 15 cm. Puis délimitez deux pièces en bas et deux pièces au premier étage.

  3. Devenez architecte d’intérieur

    En vous inspirant de mes dessins en photo, dessinez grossièrement quelques meubles dans chaque pièce. En bas vous aurez donc un évier et une planche à repasser a minima dans la cuisine. Un établi dans le garage. Au premier étage, prévoyez une chambre avec un bureau et un salon avec une cheminée, de la place pour un escalier et une table basse. Dans les combles placez la salle de bain et dessinez un lavabo, une armoire à pharmacie et laissez de la place pour la baignoire.

  4. Mise en couleurs

    Vous pouvez mettre un peu de couleur sur vos décors avec des Posca à ce moment là.

  5. Bienvenue à la maison !

    Pas d’affolement si vous n’êtes pas un as du dessin : vous êtes indulgents avec les créations de vos enfants, ils sauront faire preuve de la même générosité vis-à-vis de la vôtre.

  6. Attention, Danger !

    Pour ceux que le dessin rebute vraiment, vous pouvez télécharger en pdf les objets et simplement les découper en laissant un contour.
    Sinon prévoyez de dessiner sur du papier blanc, un peu épais si possible, les éléments suivants :
    – Pour la cuisine : un couteau, un four avec un beau gâteau alléchant dedans, un fer à repasser, une casserole sur du feu allumé, une prise électrique, un baril de lessive ou de produit ménager
    – Pour le garage : un barbecue, un bidon d’essence, une tondeuse à gazon, une scie, un sac plastique,
    – Pour le salon : un bol de cacahuètes, une plante verte, un feu de cheminée, un fil électrique, un escalier
    – Pour la chambre : une fenêtre ouverte, une paire de ciseaux, un gros vase, une guêpe, une ceinture ou une écharpe
    – Pour la salle de bain : une baignoire pleine à ras-bord, un sèche-cheveux en fonctionnement, une flaque d’eau, des médicaments.

  7. Au quotidien…

    Dessinez aussi des objets du quotidien de votre enfant qui ne présentent pas de danger comme un ballon, un canard de bain, un ananas, une télévision et un ours en peluche par exemple.

  8. Vous avez toutes les cartes en main !

    Les plus chanceux d’entre vous qui possèdent une plastifieuse pourront éventuellement protéger ces petites cartes.

A vous de jouer !

Votre jeu est prêt… Il suffit de donner la pile d’objets à l’enfant et de lui demander de piocher chaque petite image l’une après l’autre. Pour chaque objet l’enfant doit dire dans quelle pièce il se trouve et s’il est dangereux pour lui et pourquoi.

Aussitôt que j’ai terminé ma version de ce jeu je l’ai testé avec ma fille… Je dois vous avouer que je me couche un peu plus rassurée d’avoir constaté qu’elle avait presque compris la plupart des dangers domestiques. La présence de quelques objets inoffensifs au sein de la pile contribue à dédramatiser l’exercice. Vous auriez dû voir son sourire quand elle pioché le nounours au milieu de toutes ces choses réservées aux « adultes » comme elle dit !

J’espère que ce petit tutoriel facile à réaliser pourra vraiment apporter une aide à certains parents confinés avec des tout petits pour les protéger.

Ce tutoriel est une création originale de Héléna Zaichik.