La symbolique des couleurs

La couleur. Cette sensation visuelle qui, dans le langage courant, s’oppose au noir, au gris et au blanc. La couleur, omniprésente dans la nature et dans la culture nous insuffle des états d’esprit, des sentiments et joue un rôle prépondérant dans notre société, nos conventions et nos croyances. Selon les pays, les époques et les cultures, les couleurs se parent de significations diverses. Porteuse d’un sens et d’une symbolique, la couleur est un aspect important à prendre en compte lorsque l’on choisit quelque chose. Un objet, une pièce, une ambiance. Comment la symbolique des couleurs joue sur notre vie au quotidien ? Quelle est la signification des couleurs dans notre culture française ? Comment bien choisir la couleur de nos créations maison ? On vous fait faire le tour de la colorimétrie dans cet article.

Histoire du symbolisme des couleurs

Le symbolisme des couleurs, c’est toutes ces associations mentales que l’on fait, sans vraiment s’en rendre compte, entre les différentes couleurs. Bien sûr, ces associations sont différentes d’un peuple à un autre, et varient au fil du temps. Par exemple, durant l’Antiquité Grecque, le blanc, le rouge et le noir étaient les seules couleurs privilégiées. L’un symbolisait la pureté et la prière, l’autre l’activité guerrière, le troisième désignait le travail.

Très vite, d’autres tons et teintes apparaissent et viennent compléter les croyances du Moyen-Âge. En Europe à cette époque, le christianisme joue un rôle important dans la détermination de la symbolique des couleurs : le blanc représente toujours la pureté mais le noir reflète désormais la pénitence et l’humilité et devient la composante unique des vêtements en monastère. Le bleu acquiert progressivement un rôle important vers la fin du XIe siècle : la couleur du voile de la Vierge donne au bleu une note céleste et symbolise la sérénité tandis que le jaune (couleur soufre) est synonyme de déclin et de maladie (en opposition au jaune or, reflet de la richesse, de la lumière solaire et de l’énergie).

Il faudra cependant attendre la fin du XVIIe siècle pour que les premières théories sur la symbolique des couleurs voient le jour et qu’une classification soit créée, par Newtown d’abord, qui révolutionna la colorimétrie, puis par Goethe qui conçu un cercle chromatique dans son Traité des couleurs en 1810.

Signification des couleurs du cercle chromatique

Selon la majorité des anthropologues contemporains, le cercle chromatique correspond à la classification des couleurs en onze grandes catégories, considérées comme universelles à tous les êtres humains : blanc, noir, rouge, vert, jaune, bleu, brun (marron), violet, rose, orange, gris. Chacune reflète une émotion et possède un code d’usage qui varie d’une société à l’autre et évolue au fil des époques.

Michel Pastoureau, spécialiste de la symbolique des couleurs a écrit : « C’est la société qui « fait » la couleur, qui lui donne sa définition et son sens, qui construit ses codes et ses valeurs, qui organise ses pratiques et définit ses enjeux. »

En conséquences, voici la signification, sous forme de mots-clés des couleurs dans notre société contemporaine européenne :

  • Blanc : Pureté, virginité, innocence, froid, propreté, paix, sagesse et simplicité.
  • Noir : Deuil, mort, mélancolie, tristesse, peur, austérité, renoncement, mais aussi modernité et élégance.
  • Rouge : Danger, interdiction, sang, feu mais également passion, amour, luxe et érotisme.
  • Bleu : Paix, divinité, union, rêve, évasion, froid.
  • Jaune : Lumière, chaleur, prospérité, richesse, joie, énergie mais aussi maladie, folie, mensonge et trahison.
  • Vert : Chance, hasard, espérance, nature, écologie, liberté.
  • Rose : Féminité, douceur, sensualité, candeur.

Comment bien choisir une couleur ?

Au quotidien les couleurs impactent notre vie, notre humeur et nos émotions. Que ce soit dans le choix de sa voiture, de son salon ou de ses vêtements, la couleur a une importance non négligeable. Alors comment bien choisir une couleur ? Eh bien, au-delà de faire le choix d’une couleur qui vous plaît, personnellement et sans explication, vous pouvez vous tourner vers la chromothérapie pour faire le bon choix. La chromo-quoi…? On vous explique.

La chromothérapie, ou chromathérapie est l’usage des couleurs pour soigner un mal. Plus pseudo-science que médecine alternative, la chromothérapie est cependant utilisée depuis de nombreux siècles pour tenter de réguler les “énergies émotionnelles”. Elle fait appel à des lumières colorées projetées sur le corps tout entier (chromothérapie globale) ou sur des zones spécifiques (chromothérapie locale). Au quotidien, la chromothérapie c’est utiliser des couleurs spécifiques en fonction de l’action que l’on veut qu’elle ait sur nous. Ainsi :

  • le bleu apaise, inspire le calme et la sérénité ;
  • le jaune donne de l’énergie, de la confiance en soi et provoque de l’enthousiasme ;
  • le rouge, couleur ambivalente, peut à la fois inspirer l’amour, la luxure et la mort, le sang ou la colère ;
  • le vert représente la nature et évoque l’équilibre, l’harmonie.

Dans vos activités créatives, associez les couleurs à ce que représentent les objets que vous créez. Un tricot pour nouveau-né ? Osez le jaune pour changer du traditionnel bleu ou rose ! Une chambre à repeindre ? Privilégiez des couleurs apaisantes comme des variantes de bleu ou de vert.

Outre les couleurs seules, les associations de couleurs inspirent aussi des émotions qui nous sont renvoyées par des évènements de notre culture. Le rouge associé au vert évoque la période de Noël et inspire ainsi la chaleur, la convivialité, tandis que les associations de couleurs vives comme le rouge, le jaune et le bleu évoqueront les vacances d’été ou des périodes festives et relaxantes.

Si vous avez des créations manuelles à réaliser avec les enfants, observez la façon dont ils choisissent les couleurs ! Cela peut en dire beaucoup sur l’état psychologique des enfants, leur humeur et leur état d’esprit. En effet, un enfant qui combinera de nombreuses couleurs, et associera les couleurs vives et joyeuses montrera une confiance en lui et un esprit sain et heureux tandis que des couleurs sombres utilisées à outrance comme du rouge et du noir pourront dénoter un malêtre et une colère de l’enfant.

Et vous, c’est quoi votre couleur préférée ? Partagez vos créations les plus colorées avec #IMAKE !

Cet article a été rédigé par Julie Arnoux