Mon beau cerf-volant !

© 1. Banque image / 2. Papier Crépon MégaCréa pour I MAKE / 3. Washi tapes Création loisirs pour I MAKE / 4. Banque image / 5. Cerf-volant à décorer Sodertex pour I MAKE / 6. Feutre auqarelle Zig pour I MAKE / 7. banque image / 8. Ruban de satin Newjess pour I MAKE / 9. Cerf-volant à décorer Sodertex pour I MAKE / 10. Embellissement en bois MégaCréa pour I MAKE / 11. Coton enduit Artémio pour I MAKE / 12. Banque image / 13. Papier de soie MégaCréa pour I MAKE / 14. Banquettes en bois Artémio pour I MAKE / 15. Ficelle bicolore Rayer pour I MAKE

Il fait l’unanimité chez les petits comme chez les grands. Avec ses lignes aériennes et légères, il file aussi vite que le vent et, le nez en l’air, nous admirons ses prouesses et ses acrobaties. Nous parlons bien entendu du cerf-volant, ce petit engin des airs, souvent composé de toile ou de papier, maintenu par une armature. Si vous avez déjà testé la technique du cerf-volant, peut-être ignoriez-vous que vous pouvez fabriquer vous-même votre propre modèle ? I MAKE vous donne quelques inspirations pour façonner de toute pièce un cerf-volant home made !

Le cerf-volant : un objet ancestral et mystérieux

Difficile de retracer l’histoire et les origines de ce petit bolide de l’air qui existe depuis des siècles, mais on estime sa création en Extrême Orient, au IVème siècle avant J-C. Ce sont certainement des pêcheurs chinois qui maîtrisaient l’art de la fabrication, à partir de fils et de toile, de cet objet volant au gré du vent. Néanmoins, le cerf-volant est vite détourné pour un usage militaire. Lâchés en pleine nuit, les cerfs-volants effraient l’ennemi et sont aussi utiles pour transporter des messages. La pratique du cerf-volant – et donc ses usages – se répand en Asie. Marco Polo établit même une étude très complète, racontant que les Chinois sont capables de faire des cerfs-volants assez grands pour emporter un homme !
Quand il arrive en Occident, le cerf-volant n’est pas tout de suite relégué au rang de jouet pour enfant. Au XVIIIème siècle, l’Écossais Alexander Wilson l’utilise de façon scientifique, pour mesurer les variations de températures à différentes altitudes.

Les matériaux utilisés

Les premiers modèles de cerf-volant avaient une structure en bambou qui tendait une voile de papier ou de soie. Bien entendu, de la même façon que l’utilisation et la forme des cerfs-volants a évolué avec le temps, les matériaux se sont diversifiés. Désormais, on trouve des cerfs-volants avec des baguettes en bois comme en plastique, de la toile imprimée ou du papier. Vous avez envie de créer votre propre modèle ? N’hésitez pas à faire preuve d’originalité et à tester différents matériaux. Vous pouvez par exemple opter pour du papier de soie ou même du papier crépon que vous accompagnerez d’un ruban de satin pour donner encore plus d’allure à votre cerf-volant ! Pour le tenir solidement entre vos mains et ne pas le laisser s’envoler à la moindre bourrasque, choisissez une jolie ficelle bicolore.
Enfin, l’option intermédiaire pour les fans de DIY que nous sommes est d’opter pour un cerf-volant déjà réalisé qu’il vous restera à décorer… (chut, promis, on ne dira rien et on fera comme si c’était vous qui l’aviez entièrement fait !). Vous pourrez même le customiser avec quelques accessoires de scrapbooking  ou du masking-tape  !

Les formes du cerf-volant

En 1890, c’est William Eddy qui donne au cerf-volant une forme en V (avec l’armature composée de baguettes formant un angle). Encore de nos jours, cela reste la forme la plus classique et la plus connue de cerf-volant même s’il en existe bien sûr une infinité. Peut-être avez-vous déjà eu l’occasion d’en admirer justement de différentes formes, de toutes les couleurs et de différentes tailles lors de la rencontre Internationale de Berck ou du Festival international de Cerf-volant de Dieppe ? Des rendez-vous incontournables pour tous les amoureux de cerf-volant. Ainsi, l’avantage de réaliser votre cerf-volant est justement de pouvoir vous amuser en donnant à votre création des formes d’animaux, comme des oiseaux ou des poissons ou encore de jouer avec les couleurs. Autre astuce pour rendre votre cerf-volant unique : accrocher un manche à air pour lui donner la forme d’une carpe koï ou d’une méduse. On est loin du traditionnel cerf-volant losange !

Comment utiliser un cerf-volant ?

Certes, un cerf-volant est un loisir… mais c’est aussi sportif ! Retenu par des fils pour éviter qu’il ne s’envole, le cerf-volant se tient dos au vent. Il faut ensuite dérouler progressivement le fil pour le faire décoller en reculant de quelques pas. Pour faire voler le cerf-volant on a donc besoin d’air… et d’espace. Voilà pourquoi il est si agréable de profiter d’une grande étendue de sable fin en bord de place pour s’exercer !

Vous commencez à nous connaître : nous sommes curieux ! Si vous réalisez un cerf-volant DIY, pensez à partager vos créations avec #IMAKE !

Cet article a été rédigé par Vanina Denizot