Rencontre avec Amélie Parret, fondatrice de KITIK Design

Avec KITIK, elle partage et prône le plaisir du faire soi-même. Peu surprenant quand on écoute Amélie nous confier :

« Depuis toute petite, j’adore bidouiller des trucs, construire, dessiner… »

Alors, pas de temps pour les hésitations et les tergiversations ; Amélie fonce :

« A 15 ans, je savais déjà que je voulais faire un métier créatif. J’ai étudié l’Histoire des Arts au lycée, puis, les Arts Appliqués à l’ISCID pendant 5 ans pour m’orienter vers une spécialisation design jusqu’en Master 2. Je n’étais pas encore diplômée que j’avais déjà mon premier job, une grande fierté. »

Son premier emploi consiste à exercer le métier de Designer Couleurs et Matières pour un constructeur automobile. Après sept ans, Amélie se réoriente : pas assez manuel et créatif à son goût.

« J’ai intégré un bureau d’études bordelais pour créer et développer des décors de vitrine de grandes enseignes françaises et internationales du luxe et du retail (vente au détail, Ndlr). Design d’espace, de mobilier, d’objets, de décor, mise en lumière… J’ai adoré la diversité créative de ce poste. Là, j’ai pu m’exprimer sans limites, ou presque, laisser parler mes envies, et mes idées les plus folles. J’avais mis le doigt sur une liberté de création qui me passionne et m’anime. Mais voilà, il m’en fallait plus. »

Amélie veut entreprendre, créer un projet qui lui ressemble, à son image, « une partie d’elle ». Il y a deux ans quand elle y songe, « le do it yourself est dans l’air du temps, l’éthique éco-responsable aussi, et le Made in France monte en flèche. » Ces valeurs qui rejoignent les siennes lui montrent la voie. Portée par sa passion pour la déco, elle lance KITIK Design, box diy éco-responsable et made in France. Tel un service, KITIK Design est un véritable « atelier créatif à domicile » livré en boîte aux lettres. Son contenu ? Les fournitures et l’outillage nécessaires à la réalisation d’un objet déco unique. Ils sont customisables à souhait selon les goûts et les envies et accessibles à partir de 7 ans.


Envie d’expérimenter l’esprit KITIK Design ? Rendez-vous sans tarder dans la partie e-boutique d’IMAKE pour choisir la box de vos rêves !

1. Si vous deviez résumer en trois mots votre univers ?

Frais, vivant, inspirant.

2. Travaillez-vous seule ?

Je travaille seule, et me définit aujourd’hui comme une entrepreneuses créative aux multiples facettes. Au commencement, j’ai réalisé mon business plan et toutes les démarches administratives pour monter l’entreprise. J’ai créé mon site marchand et y veille quotidiennement. J’ai aussi travaillé toute ma charte graphique. Au quotidien, je suis community manager et créatrice de contenus (FB, insta, pinterest), chef de projet (achat, approvisionnement matières et fournitures), blogueuse. Je suis aussi la petite main de l’entreprise car j’assemble et mets en box tous mes kits. Je suis enfin comptable à mes heures perdues et, en parallèle, animatrice d’ateliers DIY déco chez Zodio et ailleurs.

3. Quel est votre outil de travail préféré ?

J’hésite entre Illustrator et ma scie sauteuse…

4. Quelle est votre citation créative préférée ?

Les jolies choses se font avec beaucoup d’amour, et un peu de patience.

5. Qu’est-ce que le digital a modifié (ou apporte) dans votre façon de travailler ?

Aujourd’hui, le digital, c’est pour moi tout le visuel qui a trait à la communication de mon entreprise. De la charte graphique en passant par les notices de montage, la retouche d’image, les montages vidéo… Autant vous dire que c’est primordial et j’y consacre beaucoup de temps.

6. Quel type de cadeaux faites-vous quand vous les réalisez vous-même ?

J’aime bien faire de la couture parce-que j’ai des kilos de tissu à la maison est une machine qui va bien… Alors je confectionne des petites trousses et pochettes, des sacs, des petites lingettes réutilisables aussi.

7. Quel est votre conseil pour oser créer ?

Je pense que nous avons tous, en nous, une petite part de créativité cachée ou affirmée. Il faut parfois juste la réveiller ou la travailler. Faire la cuisine, faire un meuble, faire un collier, faire un jardin, faire de la mécanique… Faire ou défaire, ou refaire, c’est toujours FAIRE. Faire soi-même, faire différemment, faire autrement. Tout ça, ça s’appelle « faire la différence », vous démarquer, vous identifier. Je ne peux que vous conseiller de réaliser, de construire, d’élaborer, de fabriquer parce que ça fait du bien à votre personne, à votre estime de vous-même, à votre bien-être intérieur.

8. Comment voyez-vous la suite ?

La suite se sont de nouveaux Kits déco à venir, des projets de collaborations, des événements autour du DIY, de nouveaux ateliers DIY… tout ça pour cette année ! Et puis, si l’aventure se poursuit en étant toujours aussi belle, une boutique ou un atelier verront prochainement le jour.

Suivez Amélie :

Cette interview a été menée par Vanina Denizot.