Rencontre avec Samantha Milhet, designer, scénographe

En 2018, Samantha crée Naïéli Design, un studio de création spécialisé dans l’art du papier, à l’univers joyeux, rempli d’énergie. Avant de donner vie à cet espace créatif parfaitement à son image, cette franco-mexicaine a accumulé puis mûri expériences et savoir-faire au fil des années et des pays.

« Sortie de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, je suis partie au Mexique étudier les techniques artisanales de la région de Oaxaca. J’ai ensuite intégré l’équipe de designers textiles de l’association El Camino de los Altos, une structure qui soutient le travail de 130 tisserandes Mayas. »

De retour à Paris, la jeune femme rejoint « l’atelier Caraco Canezou, qui m’a formée au métier du costume et de la haute couture. » S’en suivent deux années où elle intègre l’équipe du Techshop Les Ateliers Leroy Merlin et où elle se forme aux découpe-laser, traceur d’impression, imprimante UV… Ces expériences aussi diverses que complémentaires lui permettent aujourd’hui de multiplier les missions, avec le papier comme trait d’union :

« Naïéli Design propose des livres DIY, la création de luminaires, de papeterie, de scénographies et l’animation d’ateliers pour les professionnels et les particuliers. »

Découvrez le site de Samantha :

Elle met désormais son expérience au service de la communauté I MAKE et vous pourrez admirer et tester ses tutos inédits sur Inspiration.i-make.com

Ou créez-vous ?

Je n’ai pas de lieu de prédilection. Mon métier m’offre la chance d’être mobile. Je peux créer dans une galerie, sur des événements comme des salons, ou bien de chez moi.

Quand créez-vous ?

Tout le temps ; la création est l’essence même de mon travail. Tout est prétexte à créer. Le moindre temps libre, je le consacre à des recherches et des expérimentations pour des projets qui me tiennent à cœur : de nouvelles collections de luminaires, de papeterie, ou encore la création de nouveaux ateliers pour partager mon savoir-faire.

Quel est votre outil de création de prédilection ?

Le cutter. Grâce à lui, on peut couper, rainurer un simple bout de papier et le transformer rapidement pour créer un volume, des formes ou de la dentelle.

Travaillez-vous en musique ?

Je travaille toujours en musique ! J’ai des goûts très éclectiques, l’ambiance musicale varie d’un jour à l’autre.

Quelles sont vos dernières expérimentations créatives ?

Grâce à I MAKE, j’ai découvert le papier transfert or et argent. Un bon moyen pour customiser et personnaliser n’importe quel papier.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

La nature reste ma première source d’inspiration. Je pense aussi à László Moholy-Nagy, pour ses multiples expérimentations sur la lumière et les volumes. Je suis sensible à tous les événements artistiques auxquels je peux assister et au quotidien, à une odeur, une musique, la couleur d’un vêtement… Tout est source d’inspiration.

Quels sont vos projets à venir ?

En commande, actuellement des faire-part de naissance et des décorations pour le salon de l’agriculture. Je souhaite également lancer une nouvelle collection de luminaires et monter de nouveaux ateliers pour les enfants.

Quelles sont les qualités indispensables à un(e) créatif(ve) selon vous ?

Être passionné(e), généreux(se), curieux(se) et patient(e).

Comment utilisez-vous le site I MAKE ?

Je me balade au fil des pages. C’est le meilleur moyen pour faire de belles trouvailles et de jolies rencontres.

Suivez Samantha :

Cet interview a été réalisée par Vanina Denizot.