Une suspension tissée en scoubidou

Pour la fête des mères, offrez une jolie plante mise en scène à votre maman !

Si vous êtes comme moi et que vous aimez le style des objets vintage en scoubidou.
Voici la clef pour faire votre propre tissage avec ce fil aux couleurs flamboyantes.
Vous allez vouloir faire des cache-pots pour tous ceux qui se trouvent chez vous !

Les bons outils pour bien œuvrer :

  1. Simple, basique

    Choisir les couleurs des fils scoubidou qui vous plaisent.
    Vous pouvez partir sur trois teintes comme sur mon exemple.
    J’ai pris six fils orange, huit fils bleus et vingt fils blancs.
    En premier, faire la tresse sur le haut du pot.
    Plier en deux le fil et ajouter la moitié d’un autre, mettre le nœud dans le trou, tresser jusqu’à l’autre trou. Faire un nœud à l’intérieur et retresser à l’extérieur jusqu’à retomber sur le trou de départ et refaire un nœud à l’intérieur pour fixer le tout. Tendre au maximum la tresse.

  2. Suspense, suspendre

    Accrochez les quatre premières lanières à équidistance entre elles, qui vont vous permettre de suspendre le cache-pot.
    Pliez en deux chaque fils, glissez dans le trou ou sous la tresse la boucle et mettez de dans les deux extrémités du fil pour pouvoir suspendre le pot. Pas besoin de nœud avec cette technique !

  3. Fils de chaîne

    Coupez huit fils en deux, puis pliez chacun de ces fils en deux.
    Vous avez donc seize fils à répartir de manière régulière, à la verticale, tout autour du pot.
    Ils partent de la tresse jusqu’à un anneau, auquel ils seront noués en dessous du pot.
    Glisser la boucle de chaque fils en dessous la tresse et faire passer les deux extrémités du fil de dans pour le serrer autour de la tresse.
    Refaire quinze fois cette étape pour avoir vos seize fils pliés en deux autour du pot.
    Retournez le pot, posez l’anneau dessus et nouez de manière équilibrée vos seize fils sur lui.

  4. Suspense, suspendre le retour

    Suspendez votre cache-pot, ajouter quatre autres lanières pour suspendre.
    Vous avez donc huit lanières pliées en deux qui le suspendent.
    Cela va vous permettre de rééquilibrer la tresse, si elle tire trop vers le bas.

  5. 1, 2, 3, tissez !

    Laissez-le suspendu et commencez à tisser.
    La base du tissage c’est qu’on passe un fil horizontal dessus un fil vertical puis dessous et ainsi de suite. Faite le jusqu’à ce que le fil horizontal s’arrête. J’arrive à faire plus ou moins trois tours à chaque fois avec un fil.
    Prendre un fil d’une autre couleur pour le fil horizontal, et là faire l’inverse par rapport au fil horizontal précédent : commencer au même endroit mais cette fois faire dessous puis dessus. Alternez la technique à chaque fois que vous finissez le fil avec une autre couleur, jusqu’à arriver en haut au niveau de la tresse
    Vous pouvez mettre une pointe de colle pour bloquer le fil, je l’ai simplement glissé sous les fils pour l’arrêter.

Il ne vous reste plus qu’à lui trouver une jolie plante et à accrocher votre beauté !

Ce tutoriel est une création originale de L’Atelier MoOn.